Candidature UNESCO

Une grande histoire
à partager...

soutiens

Soutenez
faites monter
le compteur !

UDERZO, Sandrine Bonnaire, Patrice Leconte...

Ils nous soutiennent déjà. Et vous ?
Ces personnalités et de nombreuses autres ont déjà apporté leur soutien à la candidature. 

En savoir +

2 000 ans et pas une ride

La candidature en images Arènes, Maison Carrée, jardins de la Fontaine... découvrez notre patrimoine d'exception

En savoir +
Découvrir Nîmes...
 
Agenda
du : au :
Valider
Juin 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
 
A+ A-

Renouvellement urbain : L'Ouest Nîmois

La porte des Arts, un axe revisité dans le sillage de la nouvelle ligne T2 Diagonal 

La municipalité a fait de la requalification des quartiers Pissevin et Valdegour une priorité, afin de donner une nouvelle perspective à cette porte d’entrée stratégique sur la ville. Un projet ambitieux a émergé au terme d’une année de dialogue compétitif entre trois candidats. Il propose un cadre évolutif aux opérations de renouvellement urbain pour les 15 prochaines années et transforme à terme profondément le site.

En chiffres...
15 000 habitants
180 hectares
220 millions d’euros

Construits dans les années 60, les quartiers Pissevin et Valdegour ont été conçus par l’architecte Xavier Arsène Henry comme des milieux clos et imposants, composés de tours, d’ouvrages d’art et de béton.

Un effet citadelle amplifié par leur situation qui épouse le relief de collines, les rendent peu accessibles aux piétons et peu lisibles de l’extérieur. Ils souffrent d’une situation d’enclavement compte tenu de leur morphologie urbaine et des infrastructures qui les entourent (RN106, avenue Kennedy, voie SNCF). Leur concentration en logements sociaux et copropriétés dégradés en font des îlots de précarité et génèrent des problèmes de sécurité. Compte tenu de ces déséquilibres, ils font partie des 200 quartiers de France qui ont été choisis dans le cadre du Nouveau Programme National de renouvellement urbain mis en place par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

Un potentiel à réveiller

avec 15 000 habitants, 180 hectares, ces quartiers disposent de commerces et d’équipements publics structurants : 

Les opérations de renouvellement urbain menées depuis 20 ans ont conduit à la démolition de 788 logements à Valdegour et l’aménagement d’espaces publics de qualité. La démolition de 50 logements et la réhabilitation de la résidence Corot, le plan de sauvegarde portant sur les 8 copropriétés de la galerie Wagner sont des actions déjà bien avancées à Pissevin.

Ces quartiers sont un lieu d’investissement économique grâce notamment à la zone franche et disposent actuellement de 2 700 emplois.

À proximité du pôle du CHU et des sites universitaires (faculté de médecine, école d’infirmières, IUT), dans la perspective plus large du réaménagement de l’entrée ouest de la ville, ils constituent un secteur charnière avec le centre-ville. Enfin, l’arrivée de la ligne T2 Diagonal va non seulement mieux les relier au reste de la ville, mais aussi fournir l’opportunité d’un réaménagement en profondeur le long de son tracé.

Un dialogue compétitif

Afin de redonner un avenir à ces quartiers, modifier leur image et leur restituer la fierté qu’ils méritent, la Ville a lancé en 2015 un dialogue compétitif pour établir un projet urbain de qualité répondant aux exigences de l’ANRU.

Durant un an, trois équipes candidates ont planché et c’est le projet de l’Atelier Marguerit qui a été retenu. Accompagné de compétences pluridisciplinaires, il a établi un plan guide pour 2 échéances :  

> une première échéance, à 10-15 ans, celle des opérations qui seront financées par la Ville, les partenaires institutionnels, les bailleurs sociaux et l’État dans le cadre du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain, 

870 logements démolis
836 nouveaux logements
(627 logements publics et 209 privés)
15 900 mètres carrés d’activités
4 732 logements réhabilités

> une seconde plus lointaine, à 30 ans, pour une métamorphose en profondeur de la physionomie du quartier. 

2 200 logements démolis
1 400 nouveaux logements
33 000 mètres carrés d’activités

L'implication des habitants

Il a fallu quelques courtes années pour construire ces quartiers à partir de rien, il en faudra bien plus pour les recomposer.
Une dimension temporelle large et nécessaire qui permet d’échelonner les interventions et de les réaliser progressivement, tout en les adaptant aux besoins et aux nécessités économiques.

La souplesse de ce programme permet aussi d’intégrer les projets futurs non connus aujourd’hui et les aspirations de la population.

En effet, sera largement impliquée dans la co-construction du projet, par le biais des nouveaux conseils citoyens et la mise en place d’ici la fin de l’année, à Pissevin, d’une maison de projets.
La mise en circulation du TCSP T2 Diagonal prévue en 2020 et la mise en place du programme de rénovation urbaine en cours d’élaboration promettent un démarrage rapide.


Une entrée de ville redessinée

Les grandes lignes du projet Grand Ouest se déclinent à deux échéances, l’une proche car elle se négocie dans le cadre du nouveau contrat de ville (15 ans), l’autre à plus long terme.


Projet cadre évolutif en fonction des partenaires et des phases de concertation avec la population - Projet urbain à 15 ans

De nouvelles centralités pour 4 quartiers

Au croisement de l’avenue Kennedy et de l’avenue des Arts, reconfigurée par le TCSP, le projet ouvre ces quartiers sur l’extérieur et crée une nouvelle centralité à l’échelle du grand ouest nîmois recomposée d’une nouvelle place Kennedy, d’un centre commercial restructuré et d’activités (sur le même principe que ce qui a été réalisé au Chemin Bas d’Avignon avec le Carré Saint Dominique).

L’avenue des Arts sera aussi transformée et offrira une nouvelle polarité au quartier composée d’une halle à ciel ouvert et d’une zone de commerces et d’activités. L’espace Debussy situé au sud d’une médiathèque Marc Bernard réhabilitée, offrira de manière temporaire des aménagements qui permettront le développement de nouveaux usages urbains en attendant une démolition totale de la dalle à plus long terme. Les espaces publics de Valdegour proposeront des services et commerces de proximité comme actuellement dans un site modernisé. Les deux quartiers se nouent en un seul, recomposé en quatre secteurs : la Porte des Arts et les Piémonts au sud, Kennedy au centre et les Colline s au nord.

Mixité des fonctions et des populations

À l’inverse de leur conception d’origine, les quartiers ouest proposeront une mixité des fonctions urbaines, avec une mise en relation des modes de déplacement et de positionnement du bâti, la coexistence des flux et des espaces publics de convivialité, l’intégration de trames végétales, la mise en place d’un mobilier urbain intégrant les espaces piétons, cyclables… 

La modernisation du parc de logement, avec de nombreuses démolitions de barres et réhabilitations de logements publics et la reconstruction de petits immeubles à taille humaine sur des programmes publics et privés, agira en faveur d’une plus grande mixité sociale. 

Une trame urbaine maillée d'îlots

En supprimant dalles et ouvrages d’art (viaducs, etc), la trame urbaine se redessine au niveau du sol. Épousant la morphologie naturelle, elle maille le quartier sous forme de petits îlots dont la desserte est entièrement pensée afin d’éliminer l’effet d’impasses et l’absence de circulation. Se déplacer plus facilement selon une logique de parcours plus claire contribuera à mieux irriguer le quartier tout en hiérarchisant les flux. La rue ne sera plus exclusivement dédiée à la desserte automobile. 

Une valorisation paysagère

Le projet établit des trames vertes et bleues, réaménage les parcs existants et assure les équilibres environnementaux et la prévention des risques hydrauliques. La continuité paysagère implique de nouvelles plantations et le retour du végétal sur les zones où il est absent. Les parcs existants (Newton, collines et les oiseaux) sont mis en relation par les nouveaux espaces publics. Les pratiques sportives, de santé et de jardin cultivé seront encouragées.


L'axe Kennedy-Debussy revu pour une mixité des usages

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.