A+ A-
Déplacement stationnementles bons chiffres de l'aéroport Nîmes-Garons jeudi 5 octobre 2017

les bons chiffres de l'aéroport Nîmes-Garons

Mercredi 4 octobre étaient présentés les résultats d’une étude menée par la Région  sur les retombées économiques et touristiques de l’aéroport de Nîmes, en présence des principaux acteurs du syndicat mixte présidé par Jean-Paul Fournier. Avec 213 000 passagers en 2016, l’aéroport nîmois enregistre une progression de 3%. Il génère 90 millions d’euros de retombées économiques (PIB), dont 25 millions de dépenses liées aux visiteurs et  plus de 10 M à Nîmes, et 1300 emplois équivalents temps plein, dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration en particulier. Les passagers visiteurs (42 % des clients) dépensent en moyenne 727 euros à Nîmes lors de leur séjour. Cette étude témoigne par ailleurs de l’intérêt territorial de l’aéroport, emprunté à 58 % par une clientèle locale. Un client sur deux déclare en outre qu’il n’aurait pas effectué son voyage si l’offre proposée par Nîmes-Garons, aujourd’hui exclusivement low cost,  n’existait pas.  Relevant le rôle économique des 10 aéroports régionaux, Didier Codorinou, vice-président de la Région en charge de l’économie maritime, du littoral et des aéroports a indiqué la volonté de mettre en place début 2018 une structure régionale de concertation aéroportuaire, semblable au Parlement de la Mer, qui permettra de mettre en cohérence l’offre des 10 aéroports d’Occitanie. Les aéroports de proximité paraissent plus que jamais avoir un rôle à jouer dans le maillage international alors que les grands aéroports risquent d’arriver à saturation à l’horizon 2035.

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.